mardi 24 février 2009




Quel titre foireux....Désolé mais j'ai pas trouvé mieux en cette heure tardive.

Les insomnies, vous connaissez ? Si la réponse est non, vous connaissez pas votre bonheur, mais laissez moi vous raconter

Votre journée de boulot se termine. Harassé, vous rentrez enfin chez vous. Avant bien sur, vous perdez une bonne heure dans votre voiture, ou bien dans les transports en commun, histoire que les nerfs commencent leur travail de sape.
Une fois chez vous, y a plusieurs options ( cochez la case correspondante )

-Votre gosse vous demande de jouer avec la nouvelle marionette-pate a modeler qu'il a appris a faire a l'école
-La voisine vous chope au passage dans le couloir pour vous casser les pieds avec le volet qui claque la nuit, et que franchement acheter et planter un clou pour le bloquer c'est a la portée du premier venu, et qu'il faudrait y penser avant qu'on en parle au prochain conseil syndical
-Votre femme vous saute sur le rable pour vous raconter sa journée shopping ou bien pour vous coller la dernière facture EDF sous le nez, ou encore pour vous rappeler que vous avez invité les Dugenou a manger samedi soir et qu'elle hésite entre le veau maringot ou bien les teryaki sauce panpan ( cherchez pas sur Wikipedia la recette de la sauce panpan, elle vient de l'inventer avec du tofu en purée, une huitre et du gingembre broyé, nauséabonde allusion à votre manque de performance sexuelle)
-Personne vous casse les bonbons en arrivant, mais la chasse d'eau coule, la salade que vous aviez préparée y a 10 jours a décidé de visiter tout le frigo avec ses copains Moazissurh et Streptokok
-Rien, et ça vous navre d'avoir une vie aussi plate

Restons sur les deux dernières options. Vous balancez votre veste sur le porte-manteau, dont le bruit caractéristique qui s'en échappe vous rappelle qu'il faudrait sérieusement penser a le refixer avant de vous prendre le mur sur le coin de la gueule. Vite un whisky ( ou tout autre alcool a votre convenance ) histoire de vous détendre. On allume la télé, ou l'ordinateur, et on se cale devant le truc le plus débile qui soit histoire de vous faire penser à encore moins que rien et vous vider la tête. Dix a vingt minutes passent, votre cerveau ruisselant telle l'éponge que l'on essore apres la vaisselle....Vaisselle....ce mot vous rappelle soudainement quelque chose.

Merde, ça fait 3 jours ça commence a sentir

Entre faire la vaisselle et la cuisine, l'hygiène d'abord, votre repas sera donc composé d'un truc emballé, qu'on réchauffe ou pas, qui se prépare en 27s montre en main et se mange encore plus rapidement, prophétisant par là même une sarabande gastrique digne de ce nom pour la nuit a venir ( aucun lien avec l'insomnie qui va suivre, mais ça peut arriver alors autant en parler )

Votre semblant de repas terminé, votre activité sexuelle favorite selon que vous soyez seul ou (mal) accompagné effectué, vous traumatisez le canapé avec la grace du rorqual bleu en période de ménopause tardive, et allumez le téléviseur sur le premier programme crétin diffusé, et là vous n'avez que l'embarras du choix. Qu'a cela ne tienne, grâce a votre génial lecteur DvD/Divx avec port USB, vous allez pouvoir mater votre série télé préférée illégalement téléchargée grace a un logiciel équidé.

Au bout d'un moment une douce langueur s'installe en vous....Mélange sirupeux de fatigue, d'alcool, de lassitude, d'épuisement, bref.....vous avez SOMMEIL

Hop on éteint, on ferme et zou, au pageot. Eventuellement quelques pages de la République de Platon histoire de dire que vous lisez autre chose que des petits mickeys et faire croire au gens que vous avez un cerveau, et aussi histoire de vous assommer pour de bon

Là vous éteignez la lumière, fermez vos petits nieux, poussez un soupir stupide en affichant un sourire de nouveau-né, non moins stupide, et vous pensez « ah, qu'est ce que je vais bien dormir... »

Et là c'est le drame. C'est votre premiere erreur. Quelque part au fond de vous, un petit tiraillement vous fait comprendre que vous pouvez toujours vous assoir dessus : vous n'allez pas dormir. Fi donc, ignorons cette vile pensée, dormir je le veux dormir je vais !!!

Et ta soeur....

Au bout d'une bonne demi-heure, après avoir fait une minutieuse exploration topographique de votre lit, vous en arrivez a la conclusion qu'aucune position aussi kamasutresque soit-elle ne vous aidera a dormir, ni meme vous écraser l'oreiller sur la tete, compter les moutons ou les communistes

Il faut vous rendre a l'évidence, vous dormez pas. Bon alors on fait quoi...

Le lait chaud a des vertus lénifiantes, parait-il. Alors là deux solutions. Ou votre estomac va pas le supporter et le résultat vous empêchera de dormir, ou bien vous n'avez tout simplement pas de lait.
Camomille ?
Infusion saveur du soir ?
Gin-Vodka-Whisky ?
Tout a la fois ?
Bon on va commencer par une clope ( bonne idée reçue de croire que le tabac vous ensuque, le tabac est un excitant, le dioxyde de carbone dégagé par la combustion vous asphyxie, mais pour dormir, peau de balle ). Ensuite un petit tour sur internet, ou bien un regard par la fenetre ( si vous habitez dans une cave, ou avez en vis à vis un gros routier gay exhibitionniste, cette solution est a proscrire sauf si vous voulez vous faire du mal ), éventuellement même une petite activité sexuelle, paraît que ça aide
Ah tiens, vous voyez trouble, et vous tenez plus debout. Bon sang ne saurait mentir, vous allez DORMIR, et hop dans les plumes....

5 minutes apres vous etes de nouveau debout, les nerfs commencent a monter ( c'est dommage c'est précisemment eux qui vous empechent de roupiller ), la solution du coup de boule dans le mur porteur de la chambre devient une solution envisageable, mais ô combien aléatoire quand au devenir de votre santé mentale. Pas un bruit, il n'y a rien, juste la nuit, et votre cerveau...qui commence a dérailler d'ailleurs

Une perte d'argent ? Vous y pensez
Le Fisc ? Vous y pensez
La voisine au volet qui claque ? Vous y pensez ( salope )
Les communistes ? Vous y pensez
Un chagrin d'amour ? Vous ne pensez qu'a ça

3h du matin, ça fait déjà 4h que vous arpentez les cou...Pardon, le couloir de votre appartement, il est pas bien grand et deux pas suffisent a en faire le tour, et vous avez abandonné l'idée de marcher sur les murs, surtout que c'est salissant et casse gueule

Un sandwich !! une bonne boustifaille et le sommeil sera là, tant pis pour la ligne

10 minutes après avoir pris n'importe quoi dans le placard et le frigo, vous mangez le pire sandwich pain de mie, pousse de soja, gruyère, huile d'olive, paté de foie, bref tout ce qui passe a portée de votre main rendue maladroite par la fatigue ( d'ailleurs vous avez taché votre pyjama....ah vous en portez pas ce sont vos poils, bien c'est le drap qui va etre content quand vous allez le réaliser le lendemain matin

Super le sandwich, votre ventre est plein a craquer, et maintenant ça vous empeche de dormir. Vite une vodka pour digérer

4h du mat, vous avez mal au bide, vous voyez aussi clair que par une nuit londonienne en plein fog et...et …. vous dormez toujours pas. Tiens si on plaquait quelques accords de guitare hein ? A 4h du mat, c'est le gros con du dessus qui va etre content....bon au bout de 5 minutes en sourdine ça vous gave

Là c'est la crise de nerfs, vous rougnez, vous tapez du poing sur l'oreiller, la nuit vous fixe de son oeil blanc, vos angoisses ont depuis longtemps pris le pas sur votre raisonnement, vous n'arretez pas de penser, de gamberger, et plus vous faites ça, moins vous dormez

5h, le cendrier déborde, votre gorge ressemble a une cheminé, et plus vous voyez l'heure tourner, plus l'heure du réveil approche...Mais quel réveil ? Et si vous dormez pas, vous allez faire comment au boulot demain ?

5h45, votre dernier souvenir. Sans vous en rendre compte, vous dormez !!! ALLELHUIA

6h le réveil sonne....Vous avez peine a y croire, mais faut y aller, vous refaites a l'envers le début du texte

Et ce soir ça va recommencer....

Le manque de sommeil peut-etre fatal au bout de 5 jours, le sommeil paradoxal aidant le cerveau a se regenerer.....Quoi ? C'est Dr House qui le dit, comme quoi les séries télé ça a du bon !

Bonne nuit.....

19 commentaires:

  1. Et docteur House, il a quelque chose contre les insomnies? :D

    RépondreSupprimer
  2. la vico quoi? T'es dans de la pomme de terre vico, toi maintenant?

    ** fuis**

    Bon, il faut vraiment que je me mette aux médicaments, je ne connais rien à tous ses produits...

    RépondreSupprimer
  3. Le pire ... c'est que c'est exactement ça.
    Par contre le coup des 5 nuits je n'y crois pas trop ! Bah ouais pour m'être tapée plusieurs insomnies pendant deux/trois semaines (si je dormais c'était moins de trois heures/nuit quoi).
    L'envie de se cogner la tête est réellement présente dans ces situations. Et comme si ça suffisait pas la moindre chose torture l'esprit. Vous pensez au mot rouge et là toute une série de concepts s'enchaine dans votre esprit. VDM.

    RépondreSupprimer
  4. Le coup des 5 nuits, c'est 5 nuits 5 jours sans dormir la moindre minute ( d'apres les rapports scientifiques, d'ailleurs faut etre sadique pour empecher un mec de dormir pendant 5 jours :p ) le sommeil profond ou paradoxal, je sais plus lequel, ne dure qu'une dizaine de minutes au cours d'une nuit et c'est celui qui est nécessaire au bon fonctionnement du cigare

    RépondreSupprimer
  5. Mmmh... avec mon apnée de merde, je suis jamais en sommeil profond, je suis qu'en sommeil paradoxal. Et ça commence à se voir physiquement, en 5 mois, j'ai pris 5 ans.

    Moi c'est le bruit des poubelles à 7h du mat' qui me font comprendre que j'ai plus que 30mn pour me régénérer.C'est détestable.

    Et comme dit ce bon vieux corto, quand tu dors pas, tu penses à ta vie de merde, et quand tu penses à ta vie de merde, ça t'empêche de dormir. Après tu fais le jeu des prédictions du futur.

    Et généralement c'est la lose : "putain dans un mois j'aurais plus ma géniale excuse de la chasteté pour justifier de ma jachère génitale! Merde qui puis-je envisager, le joli mois d'Avril venu? Ah non pas lui il est con comme un manche... ah non pas lui, il est communiste, ah lui... ah mais merde non, il a une meuf maintenant, mais putain TOUT le monde a une meuf, TOUT le monde a un mec! TOUTES MES COPINES ont accouché... AAAAAAAAAhhhhh."

    Vite un épisode de Dexter.

    RépondreSupprimer
  6. Dext on t'appelle.....
    ( précise que s'il est con comme un balai, le Corto n'est pas communiste, n'a pas de meuf, n'a pas accouché, ne risque pas d'avoir un mec, etc..etc...et qu'il a eu son permis bateau option cotiere et passe l'option hauturiere, pour voguer vers le laaaaarge )

    RépondreSupprimer
  7. J'ai rien compris pour le "on t'appelle"..

    RépondreSupprimer
  8. hahaha je crois que c'est à cause de Dexter, ça ressemble à Dextarian... Mais aucun lien, t'es fils unique.

    RépondreSupprimer
  9. C'est pour ça que je comprenais pas :D
    sauf si la série s'appelle dextar.
    Et puis mes épisodes sont bien moins riches que ceux de dexter

    RépondreSupprimer
  10. Oh ça va, ça vous est jamais arrivé de vous gourer d'une voyelle non, pfffff, chuis fatigué j'ai pas vu. Bande de frimeurs.

    RépondreSupprimer
  11. Oui, ça illustre bien le post, d'ailleurs.:)

    RépondreSupprimer
  12. Ben moi je comprends pourquoi vaut mieux que je sois insomniaque, en dormant cette nuit, je me suis réveillée avec le dos bloquée. PUTE DE VIE!

    RépondreSupprimer
  13. Ou la mésothérapie selon Djool :D

    RépondreSupprimer
  14. Et si vous commenciez par arrêter le café .... Mais l'arrêter... l'arrêter l'arrêter vraiment !
    Le café quand le soleil disparaît conditionne les idées noires. De cette même façon que quand la gastro vous réveille en pleine nuit, votre état mental est mauvais : angoisses et sentiments d'intense solitude. Ben le café c'est pareil ! Vous commencez juste par vous rappeler de tout ce que vous avez oublié de faire durant cette journée. OK Alors profitez- en et restez dans votre lit une lumière tamisée. Notez dans le détail vos deux trois idées persécutantes reposez le carnet fermez les yeux et respirez trèèèès profondément. A partir de là un voyage commence, le sommeil est une histoire de minute et de concentration. Ne penser à rien. Hum c'est ingrat !
    La recette la voilà si la lecture vous éveille et vous ramène au questions du quotidien envisager un voyage à 20000 lieux sous la peau oui! oui! dans vos veines. Alors bien sur c'est pas une histoire de drogue juste une histoire de bon sens ! Bienvenue à bord votre rôle dans cette histoire ? Décortiquez le parcours du sang dans vos veines et dissociez-le de vos battements de coeur.
    Laissez vous aller et veillez à respirer toujours très profondément. Je vos promet un long et beau voyage rendez-vous demain matin à 6h après une bonne nuit.
    Parole d'insomniaque en rémission ...
    Bonne nuit à tous !

    RépondreSupprimer
  15. J'ai beaucoup aimé l'humour de cet article. D'autant plus qu'avant d'arriver sur ce Blog j'ai "visité" des Blogs tous plus insipides les uns que les autres !

    RépondreSupprimer
  16. ha ha ha quand je tape ça dépend des nuits sur google, j'atteris sur ton article..


    http://www.cadependdesjours.com/2009/02/encre-noire-pour-nuits-blanche.html

    J'adore!

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte Blogger, choisissez l'option Nom/URL et remplissez les deux champs. C'est à vous :